Accueil > Activités > Alpinisme

Alpinisme


Alpinisme et Canyoning - Programme été 2016

Voici mon programme d'activités ETE 2016

 

Tarifs préférentiels pour le CAF 

Niveau requis : bonne condition physique

Inscription : 15 jours à l'avance au minimum.

                                  

 
Contact : Maurice GARDONI   Guide de haute montagne et de canyoning, membre du CAF. 06 86 49 25 62 - mail : gardoni.maurice@wanadoo.fr

Canyoning :

 

-Canyon de Chaudan ou autre canyon selon conditions et lieu de résidence  :  dimanche 29 juin  et  dimanche 03 juillet  
Matériel et tenue canyon fournis. Se munir de chaussures à lacets. Transport  : avec votre véhicule ou entente covoiturage

Lieu de RDV : selon votre lieu de résidence


Participation financière individuelle pour l'encadrement et le matériel : 35€/pers

Alpinisme :  Matériel fourni


-Viso VN  (5 personnes dont une cordée volante selon niveau sinon 3 maxi)     

 06 et 07 Août     -  350 € pour le groupe + hébergement du guide à votre charge
                                                       

-Dôme des Ecrins   23 et 24 juillet  350€  groupe  + hébergement du guide      Ecole de glace le 23  en montant au refuge 

        

-Roche Faurio  20 et 21 Août   300 €  groupe + hébergement du guide      Ecole de glace le 20 en montant au refuge.

5 personnes maxi dont une cordée volante si bon niveau. (3 si une seule cordée)

 

-Mont Blanc VN : Septembre selon la demande et les conditions.

-Autres courses  : sur demande. (Agneaux, Meije Orientale..)

 

Autres activités : Escalade en montagne si il y a de la demande

(Brec du Chambeyron, Aiguilles du Chambeyron, Aiguille de la Pierre André, autres,...)

Maurice

06 86 49 25 62

 

Expé en Norvège

"Bonjour,
 
Depuis maintenant un an, 8 jeunes du groupe Promotion du Comité Départemental des Clubs Alpins Français du 04, pratiquent ensemble l'alpinisme et l'escalade. Ils finiront leur cycle de formation en juillet 2016 et ont décidé de monter une expédition en Norvège, au nord du cercle polaire arctique, sur les îles Lofoten,  pour grimper de grandes parois granitiques, en escalade Trad (traditionnelle).
 
Ils réaliseront un film de leur voyage. Un film de grimpe bien sûr, mais aussi un film qui sera un témoignage sur leur manière de vivre la montagne, cette passion qui les a réunis autour d'un projet collectif.
 
Vous pouvez découvrir leur projet sur le site internet dédié qu'ils ont réalisé.  Pour financer leur expé, ils ont déjà mené plusieurs actions. Ils ont aussi décidé de se  lancer dans une campagne de crowdfunding.

Le financement participatif est une façon innovante de trouver des fonds pour financer un projet. Dans la plupart des cas, c'est l'association d'un grand nombre de personnes investissant un petit montant, qui permet aux porteurs de projets, de trouver les fonds demandés. C'est avec FOSBURIT, plate-forme de financement collectif spécialisée dans les projets sportifs, qu'ils organisent cette campagne. Le principe est simple, les donateurs découvrent le projet, choisissent l'une des contreparties proposées, et participent ainsi à la réussite de cette aventure.

Cette campagne de financement participatif doit leur permettre de réunir 2000€ afin de financer, en partie, leur voyage. Si la campagne ne devait pas aboutir, les contributions seraient remboursées intégralement.

Le lien vers le projet sur FOSBURIT: http://www.fosburit.com/projets/projet/les-lofoten-le-defi-de-huit-jeunes-pour-monter-leur-expe/

Un grand merci pour eux,"

Ascension de la Tête de Moïse - Via Ferrata - Secteur de Larche - 03 août 2014

Photos ici

Temps frais, un peu de brouillard, des conditions idéales pour gravir ce beau sommet par sa face Est, appelé par les Italiens, Monte Oronaye. Voir ci dessous le commentaire de septembre 2013.

Courses en Valgaudemard - Secteur Ecrins - 23 au 27 juin 2014

Message de Pierre Barthélémy...."Le raid en Valgaudemar c'est bien passé, sous les nuages
et dans le nuage au-dessus de 2500m.                                                                                                  Lundi, belle montée au refuge de Chambournéou (2020m).
Mardi, lever à 3h30 pour gravir le Pic Jocelme(3458m), mais brouillard au sommet à 9h30.
Mercredi, montée au refuge du Pigeonnier(2423m), sous une pluie fine;  accueil chaleureux.
Jeudi, les Rouies (3589m) sont atteints en 4h, en neige de regel, mais peu de visibilité (voir photos)
Vendredi, Alain nous quitte à la Chapelle, et nous montons au refuge de l'Olan (2344m) par très beau temps; beaucoup de fleurs, de cascades et de rochers au Pas de l'Olan (2683m).
Cordialement : Pierre

Photos ici

Ascension du Mont Viso

Voie normale

22 au 24 septembre 2013

Départ de Pian del Rè (2020m), refuge Quintino Sella (2640m), col des Sagnettes (2990m) et sommet (3841m). Temps magnifique, vue sur l'ensemble de l'arc alpin sans oublier le Brec et les aiguilles de Chambeyron!

R. REYNAUD

Photos ici

Vidéo ici


Ascension de la Tête de Moïse

Secteur de Larche    Antécime orientale - Via Ferrata

cotation PD - 18 septembre 2013

Du Pontet (1948m), rejoindre le col de Feuillas (2749m) par le vallon de l'Oronaye. Du col, descendre côté italien, jusqu'au bivouac Enrico Mario (2650m). Suivre alors le sentier qui s'élève le long de la paroi, traverser un grand éboulis, et monter par des gradins successifs. Vers 2800m, départ de la Via Ferrata, qui mène jusqu'au sommet. L'itinéraire passe d'abord au bivouac n°1 (2870m), continue par une longue traversée, et rejoint une vire sur l'arête Sud, nommée Forcella Dronero (2980m). Prendre à droite et escalader peu après une échelle de fer fixée le long d'une paroi verticale, assez impressionnante! (reste de la Via Ferrata militaire initiale, sécurisée par 2 câbles latéraux), qui mène à quelques mètres du sommet (3085m). Au pied de l'échelle, creusé et aménagé dans le roc, le bivouac n°2. De l'antécime, on fait face à l'Ouest au sommet de la Tête de Moïse (3104m), inaccessible  d'ici.Cette course nécessite du matériel spécifique aux Via Ferrata: casque, harnais cuissard, 2 longes avec absorbeur d'énergie, ainsi qu'une bonne connaissance des techniques de progression.

Nous vous invitons à acheter le livre de Colin Michel "UBAYE" qui décrit un grand nombre d'itinéraires et de voies d'escalade dans la Vallée de l'Ubaye, pour la plupart classés dans la catégorie "terrain d'aventure", et que nous avons utilisé pour préparer cette sortie. Nous y apprenons que la Via Ferrata décrite ici, a été restaurée en 2011 par Nino, guide à Chiappera dans le Val Maïra.

R. REYNAUD

Photos ici


Traversée Massour/Nubiera

Secteur Chambeyron

25 août 2013

De Fouillouse, rejoindre le col de Stroppia (2885m). Descendre légèrement à gauche en longeant la face Est du Massour (blocaille), remonter en diagonale un éboulis en se dirigeant vers le 2eme couloir; le remonter, la sortie est équipée de chaînes. On prend pied sur la crête du Massour vers 3000m. Se diriger Nord en suivant au mieux la crête, puis attaquer la face Sud du Buc de Nubiera. L'itinéraire n'est pas évident, et il faut repérer les cairns qui le balisent jusqu'au sommet, à travers une série de pas et de vires assez exposés. On débouche sur la crête faîtière du Buc de Nubiera, que l'on suit jusqu'au sommet (3219m). Pour la traversée, redescendre par la voie normale Ouest du Buc de Nubiera, appelé "Massour" par les Ubayens.

Pour la descente par l'itinéraire de montée, prévoir une corde et des anneaux, car certains passages sont très exposés et délicats à la descente.

R. REYNAUD

photos ici


Stage Alpinisme jeunes

Texte de Léo, Félix, Guillaume et Nicolas - photos ici

Bonjour,

Grâce à l'aide du CAF Ubaye et au guide de haute montagne Yann Mimet, nous (Félix Fonteneau, Guillaume Grima, Léo De La Fuente et Nicolas Jean) avons pu organiser et effectuer un stage d'alpinisme de 4 jours. Yann a décidé de découper ce stage en deux parties distinctes :

Les deux premiers jours nous sommes restés dans la Haute Ubaye, puis les deux jours suivants nous sommes partis défier les montagnes des Écrins.

        Premier jour : sous la pluie, le brouillard mais la bonne humeur, nous avons fait « Marinet là » à l'Aiguille Large (grande voie d'escalade de 6 longueurs : 6a max). Une fois redescendus au campement établi au pied de la Pierre André, la journée nous paraissait trop courte. Une petite séance de bloc s'est donc imposée sur les rochers en quartzite à peine secs.

        Deuxième jour: en terrain un peu plus montagne, nous avons enfin réalisé la traversée Est/Ouest:  Gélinasse - Peigne (AD) ! (nous avions échoué il y a deux ans, car nous étions encore trop longs sur les terrain montagne). Superbe course très variée, combinant grimpe pure, traversées d’arêtes et rappels...

        Troisième jour: nous sommes partis dans les Écrins, et montés au refuge du Glacier Blanc. L’après-midi, Yann nous a initiés au glacier: techniques de cordes, secours de victimes en crevasse, et apprentissage et utilisation des crampons et piolets.

        Quatrième et dernier jour: après un réveil matinal fixé a 3h, nous sommes partis faire le sommet des Agneaux, culminant à 3664 m d'altitude, par la voie normale de cotation PD. Nous avons été la première cordée à sortir au sommet.

Nous tenons à remercier de tout cœur le CAF Ubaye qui nous a permis de faire ce stage d'alpinisme, ainsi que notre guide favori, Yann Mimet !


Brec de l'Homme - secteur du Chambeyron - 22 juillet 2013

De Fouillouse (1900m), monter au refuge CAF de Chambeyron (2626m), puis continuer vers le  fond du vallon, contourner le lac des 9 couleurs (2841m) par le Nord, passer sous le col de Chambeyron,  et attaquer la face Est du Brec par des éboulis. On trouve vers le milieu de la face, des traces issues du col de l'Infernet, utilisées par les randonneurs italiens. On arrive à un collet qui plonge directement en face Nord sur le glacier oriental de Marinet, et de là, on suit l'arête jusqu'au sommet (3211m).

Magnifique panorama qui récompense les efforts fournis à la montée.

N'oubliez pas de passer au refuge pour réserver votre repas de midi, et mieux encore, passez-y la nuit, la course n'en sera que plus agréable....

NB: Contrairement à ce qui est écrit dans l'ouvrage "3000 sans frontières", l'arête depuis le col de Chambeyron jusqu'au collet est difficilement praticable.

Photos ici


Alpinisme jeunes

Yann Mimet, guide de haute montagne de la Vallée de l'Ubaye, organise un stage d'alpinisme, du samedi 29 juin au mardi 02 juillet 2013, pour les jeunes du CAF de l'Ubaye, entre 16 et 18 ans

Programme: courses de neige, escalade dans de grandes voies; le programme reste à définir.

Participation aux frais d'encadrement: 150€, frais d'hébergement et de nourriture à la charge du stagiaire.

Renseignements:  Yann Mimet au 06 83 33 65 54 - 5 places maxi

Séjour alpinisme en Oisans

Photos ici (de Michèle Conti et Jean Devaux)

Séjour itinérant sur 5 jours, du 23 au 28 Juin 2013 (si météo favorable)
Base: La  Bérarde
Lieu de RDV: Parking en bordure du Vénéon, 10h au plus tard le 23/6.
Difficulté:

  • Alpinisme classique: glacier et rocher, niveau 3, expérience glacier et marche en cordée nécessaire

Matériel:

  • matériel haute montagne: crampons, piolet, baudrier, longes, mousquetons…+ 1 corde par cordée

Prévoir 5 repas de midi, le soir repas couchage refuge (possibilité d'approvisionnement à la Bérarde).

Parcours:
- J1 montée au refuge Temple Ecrins
- J2 col de la Temple, descente à la Bérarde (Centre Alpin)
- J3 glacier des Etançons, refuge du Promontoire, retour à la Bérarde
- J4 montée au refuge de la Pilatte
- J5 voie normale du Gioberney et retour à la  Bérarde
- J6 retour à Barcelonnette

3 cordées de 3, avec chef de cordée.

Etienne GEROLAMI
 

Alpi jeunes - CAF Digne/Ubaye - Rocher des Goudes

Photos ici

Un nouvel épisode, le 7 avril 2013

Après un samedi malheureusement pluvieux, 2 jeunes du CAF de l'Ubaye (Arthur et Florian) et 3 du CAF de Haute Provence (Etienne, Evan et Valentin) sont partis, ce dimanche 7 avril, accompagnés de Fabien, guide de haute montagne, et Dom, pour une nouvelle expérience d'alpinisme.

Mais quelle idée de partir vers le sud, pour une pratique sportive dont le terrain de jeu est … la montagne, et même la haute montagne!

Si le Rocher des Goudes, à l'entrée des Calanques, aux portes de Marseille, était fort ensoleillé, les vagues qui agitaient la Méditerranée le long de la Corniche, ne laissaient aucun doute sur la force du vent.

Et c'est bien une «ambiance haute montagne» qui accompagna les 3 cordées, pendant la traversée du Rocher des Goudes, appelée aussi, la «Traversée des Lames».

La première étape consiste à gravir l'arête du Sémaphore, itinéraire ne dépassant pas le 4, mais en terrain d'aventure, dans lequel les grimpeurs se sont sécurisés en posant leur propre protection (utilisation des béquets, sangles, coinceurs), ont géré leur longueur d'encordement pour l'adapter au terrain, et assuré «à l'épaule» (technique nécessaire pour progresser rapidement en montagne).

Après un rappel qui les ramena au pied du Rocher, à l'abri du vent, ils ont appris ou révisé la confection de relais sur friends et coinceurs.

Après le repas, ascension de la Cordée, une voie qui marque le début de la falaise de Saint Michel d'Eau Douce, dans le prolongement du Rocher des Goudes.

Avec une difficulté plus importante (5+), un itinéraire plus vertical, les rafales de vent (c'était pas le Fitz Roy, mais quand même...), les points plus rapprochés que le matin et les relais équipés en ont rassuré plus d'un. Ce pas en traversée, avec pas mal de gaz sous le c.., restera à coup sûr dans les mémoires!

Un dimanche réussi, consacré à l'apprentissage ou au perfectionnement de la grimpe en terrain d'aventure avant d'aller plus haut … en montagne, début mai.

D. Thiercy

Alpi jeunes - CAF Digne - 26 et 27/01/2013

Photos ici

“Les jeunes alpinistes des CAF des Alpes de Haute Provence, se sont retrouvés pour un premier week-end consacré à la grimpe sur glace, les 26 et 27 janvier, dans le Queyras.
Ce weekend était encadré par Charly Demor, guide de Haute Montagne et Fred Beguel.
Samedi : départ en direction d’Aiguille en Queyras. Première journée consacrée à l’apprentissage de la grimpe sur glace, à la pose des protections. Progression en moulinette, puis en tête.
Après une journée bien remplie, la petite équipe a rejoint le gite de l'Ancolie Bleue, à Abriès, pour le repas (gargantuesque) et l’hébergement. Les nouveaux propriétaires sont très sympas.
Dimanche matin : direction Ceillac pour la  cascade du Y, 250 m. quand même ! Les grimpeurs ont formé 2 cordées et l’ascension de cette cascade a été l’occasion de mettre en pratique, les acquis de la veille et de travailler l'autonomie.
L’après-midi, histoire de “se finir” avant le retour, les jeunes Cafistes ont gravi la superbe cascade des “Sombres Héros”, en moulinette et ont  pratiqué le dry tooling (grimpe sur rocher avec piolets et crampons).
 
... bref un super week-end. Très formateur pour Etienne, Evan et Valentin. Un grand merci à Charly et Fred.
 
Et pour terminer ce petit compte-rendu, sachez que vous pouvez encore intégrer ce petit groupe de jeunes alpinistes. Il regroupe des jeunes des CAF Durance-Lubéron, Vallée de l’Ubaye et Haute Provence. Le prochain week-end, début avril, sera consacré à l’escalade en terrain d’aventure.”

Dominique Thiercy

L'Alpinisme à travers le temps...

L'homme pratique l'ascension en haute montagne depuis longtemps, comme en témoigne la découverte d'Otzi (3000 ans av.JC); les habitants des Alpes, qu'ils soient chasseurs, cristalliers, bergers ou colporteurs, ont sans doute effectué des "premières", mais en tout cas ce sont eux qui ont accompagné les topographes militaires sur les sommets, au début du XIXème siècle.

Quelques dates de la préhistoire de l'alpinisme:

  • Empédocle (Vème siècle av.JC) et l'empereur Adrien (IIème siècle av. JC) gravissent l'Etna.
  • Pétrarque aurait gravi le Mont Ventoux en 1336.
  • Le Mont Aiguille en 1492 par Antoine de Ville.
  • Le Mont Buet (3096m) par les frères Deluc en 1770.
  • Le Mont Blanc par Jacques Balmat et Michel Paccard le 8 août 1786, réitéré l'année suivante par HB de Saussure qui en fera le récit.

Sous l'impulsion de grimpeurs britanniques, l'alpinisme prend son essor au XIXème siècle: Whimper, Mummery, Coolidge, dont les noms sont liés à de nombreux sommets alpins, en Ubaye y compris.

Peu à peu, le sport alpin s'organise: les premiers clubs alpins sont créés: l'Alpine Club anglais (1857), le Club Alpin Italien (1863), le Club Alpin Français (1874),  le CAS... on équipe la montagne: les abris précaires font place à des cabanes en planches, puis à des refuges.

En 1877, tous les grands sommets alpins ont été gravis, ce qui conduit les grimpeurs vers une démarche plus sportive: ascensions hivernales, faces nord, directissimes, utilisation de matériel de plus en plus  spécialisé...

Dès les années 1930, le terrain de jeu se déplace vers les montagnes de l'Himalaya, et à partir de 1945, c'est la course aux 8000 (Annapurna le 3 juin 1950)...

En 1970, la démocratisation de l'alpinisme s'opère, qui conduit à une fréquentation de plus en plus importante de la montagne.