Accueil > Activités > Randonnée

Randonnée


Randonnée alpine et course de neige en Oisans - 11 au 15 juillet 2016

Départ :

J 1 : lundi 11 juillet

Parking Chalet du

Gioberney (1642m)

Monter au refuge :

Pigeonnier (2423m)

 

D+781m

Nuit au refuge

Gardien : Olivier Parente

06 33 27 41 32

Retenu :

Remarque

Après-midi : repos

Ou promenade.

J 2 : mardi 12 juillet

Col des Rouies (3364m)

Descente du glacier Chardon D -1455m

Plan du Carrelet (1909m)

Monter au refuge :

Temple Ecrins (2410m)

D+ 940m le matin,

D+ 500m l’après midi

Nuit au refuge :

Gardien :

 

 

Retenu :

 

J 3 :mercredi 13 juillet

Pic Coolidge (3775m)

 

D+ 1365m

D -1865m

 

Option B : Nuit au Carrelet

 

Monter au refuge :

De la Pilatte (2577m)

Gardien :

 

Retenu :

D+ 667m

Cumul : +2032m

D -1865m

J 4 : jeudi 14 juillet

Mont Gioberney 3352m

 

 

Plan du Carrelet (1909m) : gardien :

 

 

Retenu :

 

D+ 775m

Option B : monter au refuge de la Pilatte (2577m)

Gardien :

 

 

 

D+ 667m

Et retour par le col

Du Gioberney 3238

Dent de la Vache

Cabane de Vaccivier

(2120m)

J 5 : vendredi 15 juillet

Pour l’option B

Mont Gioberney (3352m)

D +775m

 

D -1710m

Et retour

            Contact:

    Barthélémy Pierre

barthlmypier@orange.fr

           0622438951

 

 

 

 

 

 

 

Traversée des Pyrénées - GR10 - 1er au 7 septembre 2014

Photos ici

Salut Robert, voici les photos de notre périple de la semaine dernière, dans les Pyrénées, de Estaut à Cauterets, qui s'est déroulé en 4 étapes :
- la première, de Estaut au refuge d'Ayous, par le GR 10 (de 1600 à 1900m de dénivelé+, selon les envies de sommets de certains).
- la seconde, du refuge d'Ayous à celui d'Arrémoulit, en passant par celui de Pombie (2 étapes en une donc, et environ 1850+, par la Haute Route des Pyrénées)
- la troisième, du refuge d'Arrémoulit à celui de Wallon-Mercadau, en passant par celui de Respomuso  en Espagne (encore 2 étapes, avec pas mal de dénivelé+ et 3 cols, par un itinéraire spécifique...).
- la quatrième, du refuge Wallon-Mercadau à Cauterets, par les lacs de l'Embarrat ( 650m de dénivelé + mais près de 1500m de descente par divers itinéraires).
De Cauterets, nous avons rejoint Lourdes en car où nous avons passé la nuit, après que Pierre et moi-même  ayons récupéré nos voitures, laissées près de la gare de Pau.
Ce fut encore une superbe traversée partielle de ces magnifiques montagnes, avec, selon ce que l'on a pu entendre, la première semaine de beau temps..., que nous ne manquerons pas de poursuivre l'an  prochain.
A+ Pascal

Rassemblement au Chambeyron - Haute Ubaye - 23/24 août 2014

Photos ici    

Nous nous sommes retrouvés une quinzaine de cafistes au refuge de Chambeyron, au milieu d'une quarantaine de randonneurs, pour y passer la soirée et la nuit du 23 au 24 août.

Samedi 23: Au départ de Fouillouse (1890m) vers 8h15, et sous la pluie, un groupe a fait l'ascension de la pointe d'Aval (3320m), l'autre groupe ayant choisi la montée au Massour (3219m) par la voie normale du vallon des Aoupets, et le col de la Couletta pour rejoindre le refuge.

Dimanche 24 août: Au départ du refuge (2626m), vers 7h30, une cordée de 4 est partie pour l'ascension du Brec de Chambeyron (3389m) par la voie normale.                                                                                                                     Le choix du second groupe s'est porté comme prévu sur le tour anti-horaire des Aiguilles de Chambeyron, selon l'itinéraire suivant: Du refuge, lac des 9 couleurs, Pas de l'Infernet (3048m), descente dans le vallon de l'Infernetto et remontée au col de Ciaslaras (3010m), descente et remontée au col de Marinet (2785m), lacs de Marinet (2533m),  montée à l'Aiguille Large (2857m) par le col Large, et descente dans le vallon de Mary par le sentier sous l'Aiguille Pierre André, pour rejoindre le refuge de Maljasset (1900m) et y déguster une "mousse" bien méritée!

A noter que le passage du Pas de l'Infernet (nommé par les Italiens, colle delle Terre Nere), est exposé côté italien, qui l'ont équipé de chaînes dans sa partie haute. Pour le traverser en toute sécurité, nous conseillons l'utilisation du baudrier, sangles, mousquetons, casque et un bout de corde pour une mise en confiance maximale.

Balades en Autriche - Secteur Tyrol - 4 au 20 juillet 2014

Photos ici

Message de Robert..."Pour vous situer l'endroit, nous sommes arrivés par le Tyrol italien, après Meran, le Reschenpass, puis la haute vallée de l'Inn. Ried im Oberinntal, petit village au bord de l'Inn, à deux pas des vallées glaciaires du Kaunertal et du Pitzal. La Silvretta n'est pas loin non plus. On y a découvert des paysages stupéfiants, des cascades, des lacs d'altitudes, des "hüttes" tout au long des sentiers...et des téléphériques qui vous grimpent jusqu'à 3440m! On connaissait en hiver après un  raid à skis en Silvretta; l'été offre des possibilités extraordinaires en terme d'alpinisme glaciaire, sans parler des randonnées pédestres. Le temps n'est pas celui de l'Ubaye... mais ici, la pluie n'est pas un alibi pour rester à la maison! Nous avons eu tout de même 5 jours de soleil."

Circuit Jausiers/Costebelle/Tête de Fin Fond/Tête de Frusta - 13 juillet 2014

Photos ici

Message de Christian: "Quelques photos de la sortie du 13 juillet 2014.
Nous étions quatre au départ de Chanenc à 8h du matin, après une petite manip de voiture.
Françoise, Pascal, Bernard, et Christian.
Il y eut ce jour là, l'été, le printemps, et un peu d'hiver en haut.
Des couleurs, des images, des chamois aussi, en grande quantité.
Le retour sur Bouzoulières se fit par la crête des Trois Hommes, mais il y avait aussi Françoise.
Nous n'étions que quatre ce matin là, dommage!"

"Homme valide, marche tant que tu le peux.
La vie est belle et la montagne aussi."

A bientôt,  Christian

Circuit Foux d'Allos/Col des Aiguilles/Col de l'Auriac - Secteur Allos - 19 juin 2014

Photos ici

Départ du parking du téléski de la Tardée (1850m), suivre le GR de pays balisé en rouge et jaune.     Celui ci ne passe plus dans le vallon des Aiguilles, mais suit la rive gauche du torrent, et bifurque vers 2000m en direction de la barre des 3 Evéchés. Le sentier sort à droite de la gare d'arrivée du télécabine de la Chaud (2580m).                                                                                                                            Beau panorama: à main droite, en suivant la crête, le sommet des 3 Evéchés (2818m), la petite et la grosse Barre, la Tête de l'Estrop (2961m), la Tête et la crête de Chabrières; c'est dans ce réceptacle que prend naissance la rivière Bléone.                                                                                                               A main gauche, la Tête de l'Auriac (2639m). On rejoint le sentier à la Baisse de l'Aiguille (2547m); celui ci plonge sur vaste cirque de l'Estrop, passe près du refuge homonyme (2000m), et remonte vers la Baisse de l'Auriac (2386m). Descente plein Ouest, en passant à la maison forestière de l'Auriac, et retour à la Foux. Belle balade de 1200m environ, dans le cadre sauvage de l'Estrop.                                          Robert Reynaud

Circuit  Brec Second/col de Fours  - Secteur Le Super Sauze - 17 juin 2014

Photos ici

Au départ du Super Sauze (1700m), rejoindre par les prés la gare d'arrivée du télésiège (2200m). Droit au dessus, gravir l'arête Nord du Brec Second, d'abord en herbe, puis cent mètres plus haut, en rochers. A partir de là, on trouve des spits, installés par l'armée pour le Brevet Alpin Militaire (BAM), parcours d'initiation à l'alpinisme pour le contingent. Ce parcours passe par le sommet du Brec (2596m), puis en suivant plus ou moins l'arête Est, rejoint le Brec Premier (2560m) jusqu'au col de Fours.                        Du sommet du Brec Second, le temps très incertain, grésil et ondées éparses, nous a incités à descendre en longeant l'arête Est. Finalement, à la faveur d'une éclaircie, nous avons remonté un couloir de neige et pris pied sur l'arête, puis rejoint le col de Fours par le sentier d'été, versant Bachelard. A la cabane à Jo, la pluie s'est mis carrément de la partie...                                                                                              Au final, un itinéraire agréable, sans difficultés, où les nombreux névés ont rendu crampons et piolet bien utiles. La montée par les prés, sur des tapis de fleurs multicolores, vaut à elle seule, et en cette saison, le déplacement.                                                                                                                                       Robert Reynaud

La Sainte Victoire - Col de Vauvenargues - Secteur Aix en Provence - 5 juin 2014

Photos ici

Départ du parking après St Antonin sur Bayon (côte 441). J'ai pris le sentier qui longe l'Oppidum romain et rejoint le sentier marron vers la côte 535. A l'intersection, prendre à droite et le suivre jusqu'à la côte 555. Continuer tout droit par un sentier qui évite la "marbrière", et rejoint la côte 709, et le sentier marron qui mène en 15mn au refuge Gaudino (815m). De là, ne pas descendre vers le Pas de la Torque, mais continuer à gauche du refuge, le sentier marron. Celui ci monte puis redescend, et vers la côte 750, une esquisse de sentier part à main gauche: c'est un raccourci qui évite de redescendre jusqu'à la côte 580 du sentier marron. Ce raccourci est assez bien tracé et de nombreux cairns facilitent l'orientation. Il rejoint le sentier marron vers la côte 750, sous le col de Vauvenargues. Du col (921m), suivre ouest par la crête, le GR9, jusqu'au Garagaï (942m). La traversée de la grotte donne accès au sentier noir. Quelques passages exposés, notamment une vire à la sortie de la grotte. Le sentier noir ramène directement au parking de départ. Compter environ 6h en tout.                                                                                  Robert Reynaud

Pointe de Côte Belle - Secteur Jausiers - 23 avril 2014 -

Photos ici

Départ de la passerelle sur l'Ubaye au Pas de Grégoire (1240m), remonter la piste jusqu'à la batterie de Cuguret (1866m), suivre le sentier en passant successivement aux  deux tours de guet (2117m et 2526m), pour arriver à la Pointe de Côte Belle (2575m). Le sentier au dessus du fort est encore partiellement recouvert de neige (dure ce jour là), et la crête pour la Tête de Cuguret aurait nécessité l'usage des crampons. Descente jusqu'au fort par un couloir d'avalanche, où les talons s'ancraient suffisamment pour être en sécurité.                                                                                                    Robert Reynaud

Brec Premier depuis les Longs - Secteur du Bachelard - 27 septembre 2013

Photos ici


Traversée Fumet/Belmont/Costebelle/St Flavi - 26 septembre 2013

De St Flavi, (piste au Nord des Sanières), monter à la cabane ONF  de Fumet (1943m), puis continuer jusqu'à la cabane ONF de Belmont (2210m) par de beaux sentiers en forêt. Les cabanes sont fermées, mais à Belmont, un abri ouvert est aménagé sommairement, et une belle source agrémente la promenade... De Belmont, prendre Nord-Est un sentier bien tracé, et par un itinéraire aérien et parfois exposé, rejoindre la cabane ONF de Costebelle (2340m); le sentier, qui traverse les ravins sous la Tête de Frusta, est entretenu, mais requiert une attention permanente car il est bordé de barres vertigineuses sur une grande partie du parcours. De Costebelle, descendre plein Est jusqu'à un alpage côté sur la carte IGN, 1930m. A partir de là, on peut descendre directement sur Jausiers par le même sentier, ou bien prendre à main droite un sentier raide au début, qui rejoint vers 1600m, le chemin reliant Chanenc à St Flavi.

ATTENTION: depuis l'éboulement des Sanières, ce chemin est interrompu, il a disparu dans l'effondrement. Il faut  le suivre  vers l'Ouest sur 200m environ, puis prendre à main gauche, un sentier plus ou moins abandonné mais bien repérable qui rejoint le torrent des Sanières vers 1300m environ. On peut reprendre ensuite la piste de St Flavi,en traversant le torrent et remonter le talus opposé.

Robert Reynaud

Photos ici


La Grande Séolane, 28 juillet 2013

Christian, Guy, Dominique et les autres....


Rencontre au col de la Rousse, 21 juillet 2013

Qu’est-ce que c’est ?
- Une randonnée pédestre (ou à dos d’ânes pour les plus petits) au départ de la grande Cabane à Crots. (petit déjeuner offert par la commune)
- La découverte d’un lieu méconnu, symbolique et chargé d’histoire, présenté par Roger Cézanne, habitant de Crots
- Une intervention du Parc national des Ecrins pour découvrir la remarquable biodiversité de la forêt de Boscodon
- Une rencontre conviviale entre la population locale et les touristes, autour d'un apéritif offert par le Conseil de développement (suivi d’un pique-nique tiré du sac)

En 2013, deux anniversaires…

Cette année, l’événement prend une dimension particulière où se mêlent nature et culture pour célébrer deux anniversaires :
- les 40 ans du Parc national des Ecrins
Ce sera l’occasion de sensibiliser les participants à la faune et la flore environnantes, ainsi que de leur présenter un historique de l’organisation et des actions du Parc.
- le 300e anniversaire du traité d’Utrecht
C’est par ce traité que l’Ubaye a été rattachée au Dauphiné et à la France. Une conférence sur ce thème sera proposée par la Sabença de la Valeïa le samedi 20 juillet.


Où ?
Le col de la Rousse, 2145 mètres d’altitude, est le plus bas de la chaine qui réunit les vallées de
la Durance et de l'Ubaye. Il peut être atteint à pied, en partant de la Grande cabane à Crots, ou de
Champcontier au Lauzet-Ubaye. Il constitue la limite méridionale du Parc national des Ecrins.
Hautement symbolique, c’est un lieu chargé d’histoire : très fréquenté dans le passé, mais
aujourd’hui tombé dans l’oubli. Frontière entre la Savoie et la France il était gardé par le Roi de
France. Il était le lieu de passage de la transhumance entre l’Abbaye de Boscodon et l’Abbaye du
Laverq. Il y a encore peu, les agriculteurs des Crots allaient vendre leurs produits au marché du
Lauzet en l’empruntant. Aujourd’hui, il marque la frontière entre les Hautes-Alpes et les Alpes de
Haute-Provence.


Qui organise ?
Le Conseil de développement est une association qui a pour but d’être un outil de veille et de
réflexion, permettant de réunir les différents acteurs du territoire. Il constitue un lieu de
concertation entre les élus et les citoyens, dont il se veut représentatif. Il mène également des
actions ponctuelles comme cette rencontre conviviale.
La commune de Crots organise lors de ce week-end un colloque sur les torrents, et proposera des ateliers
thématiques le dimanche matin dans la forêt de Boscodon, dont pourront profiter les personnes qui ne peuvent pas monter au col.


Métiers et outils d'antan, 27 juillet 2013, Embrun

2013 sera la première édition de cette manifestation, initiée par le Conseil de développement du Pays SUD, qui s’associe à "Puy S’anim", organisateur de la fête de Puy Sanières depuis de nombreuses années, en s’intégrant à ce week-end festif.
Il s’agit de valoriser de façon vivante et ludique des anciens métiers, aujourd’hui disparus ou en phase de le devenir, au travers de démonstrations, de témoignages, d’exposition d’outils…
L’objectif est de transmettre aux nouvelles générations ces savoir-faire, ces gestes qui ne sont plus (ou presque plus) pratiqués aujourd’hui, mais qui constituent le patrimoine de notre territoire.
Les personnes ayant exercé ces métiers ou utilisés ces outils, même à titre amateur, sont invitées à nous contacter pour venir enrichir cette journée.


Marine METZINGER
Conseil de développement
Espace Delaroche
05200 EMBRUN

cdd@pays-sud.fr
06 95 74 38 06
Ou Jean-Pierre PARIS 06 85 17 62 84


Week end convivial au Laverq, les 8 et 9 juin 2013

Organisé par le CAF de Haute Provence

Possibilité de monter le samedi 8 en fin d’après midi, partie de boules, repas partagé avec pizzas au feu de bois, partie de cartes arrosée, 15 places de couchage.

Dimanche matin 9 juin, petite randonnée pédestre de 4h, départ 8h30, rendez-vous sur le parking Audemard (300m avant l'Abbaye) pour ceux qui nous rejoignent le matin.

Vers 12h30, apéro (marquisette) garni, salade bas alpine et autres salades,

agneau du pays découpé et grillé avec accompagnement, fromage de chèvre des Clarionds, fruits , desserts et café, sans oublier vin rouge et rosé.

Merci à ceux qui peuvent préparer les accompagnements de l'apéro, de l'entrée , de l'agneau, des desserts... Gardez la note des ingrédients achetés et le club vous remboursera.      Apportez vos couverts, sauf les verres.

Le club achètera le nécessaire pour la marquisette, l'agneau, le vin, le fromage, le café et un dessert, mais rien ne vous empêche d'amener des apéros et des digestifs maisons! Les parties de boules (ne pas les oublier) suivront....

Les bonnes volontés sont les bienvenues pour préparer les tables, servir, faire le feu ,griller l'agneau,etc...

N'apportez que votre bonne humeur, guitare et chants!!!!

Inscription au plus tard le 31 mai avec paiement du repas, 10€/personne.

Contact ici


La Randonnée pédestre

La randonnée pédestre est une activité de loisir accessible et praticable par une majorité de personnes. C'est une pratique sportive qui peut être une simple promenade sur terrain plat, une balade en famille de quelques heures, une randonnée sportive à la journée, une grande randonnée sur plusieurs jours, ou un trekking.

Le degré de préparation et le matériel nécessaire ne sont pas les mêmes selon le type, la durée et la difficulté de la randonnée envisagée.

Au Club Alpin de l'Ubaye, l'activité randonnée se pratique en terrain de montagne, ce qui nécessite de la part du randonneur qu'il soit en bonne forme physique pour affronter des difficultés liées au dénivelé, à l'altitude et aux intempéries.

La montagne peut paraître accueillante et rassurante lorsqu'on évolue sur un sentier facile avec un ciel serein; mais c'est un univers rude et complexe, où de nombreux facteurs peuvent s'associer pour que la progression devienne rapidement une souffrance: vent, brouillard, froid, pluie ou neige. Dès que l'on sort des sentiers balisés, de bonnes notions d'orientation sont nécessaires: lecture de la carte, utilisation de la boussole et de l'altimètre.

Comme on le voit, la pratique de la randonnée en montagne passe nécessairement par une connaissance progressive du milieu, qui peut s'acquérir au contact de personnes compétentes. Mais évoluer dans le milieu montagnard, c'est aussi se familiariser avec sa flore et sa faune, s'intéresser à sa géologie, et ne pas oublier que des hommes y vivent et y travaillent.


La Randonnée alpine

La Randonnée alpine est une prolongation de la randonnée pédestre en montagne, mais elle n'est pas tout à fait de l'alpinisme.

Le recours à du matériel et des techniques spécifiques de l'alpinisme, tels que crampons, piolet, cordes et mousquetons, peut s'imposer dans une randonnée alpine, sans qu'il faille la qualifier de course d'alpinisme.

De nombreuses randonnées comportent des tronçons rocheux ou glaciaires où, selon les conditions météorologiques et humaines, la corde et les crampons devront être utilisés. Cela suppose qu'ils soient dans le sac, et que l'on sache s'en servir! Dans le cas contraire, le randonneur devra faire demi-tour ou prendre des risques plus importants.

En Ubaye, il existe de nombreuses randonnées de ce type, où, à un moment donné, on quitte le sentier, pour inventer un nouvel itinéraire, plus original, peut être plus audacieux, mais qui décuple le plaisir d'être en montagne.