Accueil > CAF Ubaye > Refuges

Les refuges de l'Ubaye


Le Club Alpin de la Vallée de l'Ubaye gère deux refuges appartenant à la FFCAM.

Le refuge de Chambeyron:

Des exigences nouvelles d’usagers aux mœurs bien moins rustiques que leurs prédécesseurs, des pouvoirs publics imposant des normes de plus en plus contraignantes mais aussi des techniques nouvelles capables de satisfaire, au moins en partie, ces nouveaux besoins, ont amené les responsables de la FFCAM, qui a en charge environ 150 refuges dans les Alpes et les Pyrénées, à engager une politique ambitieuse de rénovation de son parc immobilier.

Juché à 2626 mètres, entre les Aiguilles et le Brec de Chambeyron, 700 mètres au-dessus du hameau de Fouillouse, le refuge actuel  a été construit en 1975; à ses côtés, l'ancien refuge Jean Coste, construit en 1929.

En l'an 2000, se concrétise l’extension du bâtiment, qui comprend dorénavant une cuisine au volume double du précédent, un logement décent pour le gardien et sa famille, une salle à manger agrandie d’un tiers et un dortoir supplémentaire de 12 places qui complète les trois anciens aux couchettes superposées. Le nombre de couchages (76) n’a pas été augmenté car le plein n’est réalisé que 4 à 5 jours par an;  mais les occupants du nouveau dortoir peuvent bénéficier de vrais lits.

En 2011, réalisation d’améliorations qui, bien que peu spectaculaires, n’en étaient pas moins nécessaires. Un WC écologique vient d’être construit. Ce sont des lombrics résistants au froid et à l’altitude qui se chargeront de transformer les déchets organiques en compost. Le problème de l’absence d’eau neuf mois sur douze est donc enfin résolu.

Il a fallu édifier  des locaux techniques pour abriter le réceptacle des déjections, ainsi que des batteries neuves qui viennent d’être installées. Cela a été également l’occasion de rénover et renforcer le système d’alimentation photovoltaïque qui voit sa puissance multipliée par sept..

L'opportunité de disposer d’un hélicoptère a été l’occasion de refaire le plancher du balcon et de construire un sas d’entrée permettant de protéger des intempéries et du froid l’accès au refuge pendant l’hiver.

Situé sur l’itinéraire très fréquenté l’été du lac des neuf couleurs, sous la face sud des aiguilles de Chambeyron , le refuge et les gardiens, Romain et Virginie, attendent votre visite.
Ce sera l’occasion, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, de découvrir un site qui mérite vraiment le détour.

Refuge de Maljasset (Infos ici)

Au fond de la haute vallée de l'Ubaye, dans un site classé, au coeur du hameau, une très ancienne ferme au toit de lauzes, des salles voûtées, une terrasse plein sud, c'est le refuge.

Voilà trente ans, le bâtiment a été transformé en un gîte chaleureux et confortable par le CAF de Marseille, auquel a succédé le CAF d'Embrun. En 2009,  la Fédération a souhaité que la gestion du refuge soit désormais confiée au CAF de l'Ubaye. Depuis, pour répondre aux normes d'hygiène et de sécurité, des travaux d'amélioration ont été réalisés, dans la cuisine en particulier.

Accessible en voiture, il est le départ de nombreuses courses, tant l'hiver que l'été:

  • Vers le vallon de Mary, qui donne accès aux glaciers de Marinet, sous la face nord des aiguilles de Chambeyron.
  • En logeant la rivière Ubaye, jusqu'à la frontière italienne, au col de Longet, sous l'imposant Bric de Rubren.
  • Au nord, les nombreux cols qui communiquent avec le Queyras, sur la crête qui va du  Pic de la Font Sancte  à la Tête des Toillies.

Mais, sur la terrasse, au soleil, on peut aussi se laisser aller à la rêverie, le paysage s'y prête!